Vive l’usine: sorting, packing et stacking en Australie

5 janvier 2017

Usine

Après notre première expérience de travail décevante en Australie, direction Swan Hill (Victoria) pour un travail dans une usine de fruits à noyaux. Oui, oui vous lisez bien. Fini le grand air et la chaleur, bonjour l’air co et le bruit des machines.

Si on m’avait dit un jour que je ferais un travail à la chaîne avec une majorité d’Asiatiques qui courent à droite et à gauche, j’aurais sans doute grimacé…mais c’était sans savoir que l’Australie nous coûterait si cher! Comme quoi il ne faut jamais dire jamais. Payé à 22 dollars de l’heure, on mordra bien sur sa chique le temps qu’il faudra.

Et concrètement, comment ça se passe?

7.45, obligation d’être à l’usine pour démarrer à 8.00 par un petit briefing sur la sorte et la quantité de fruits à préparer. Ensuite, je monte au “sorting” pour faire un premier tri des fruits (bons, moyens, poubelle). Ces mêmes fruits arrivent ensuite au “packing” où d’autres filles vérifient leur qualité et les placent dans des boîtes. Les hommes récupèrent alors ces boîtes et les empilent sur des palettes, qui partiront ensuite vers les différents clients.
Vous vous en doutez, on est loin de s’épanouir dans notre job, et on espérait faire des grosses journées. Pour le moment, on ne travaille que 6 heures plus ou moins, car il n’y a pas assez de fruits. Au départ, on ne pensait pas faire toute la saison, mais au vu des heures prestées, on restera sans doute toute la saison (jusque mars) pour se renflouer. On vous avoue que nous n’avons pas vraiment envie de chercher un nouveau job et que le picking sous la chaleur ne nous tente pas!

Sorting

La première ligne de tri

2 Commentaires

  1. Commentaire par Debehogne

    Debehogne Répodnre 5 janvier 2017 at 11 h 41 min

    On engage chez materne dès 2018 si ça vous intéresse hahaha…

  2. Commentaire par Marianne Gilleman

    Marianne Gilleman Répodnre 6 janvier 2017 at 5 h 56 min

    Quelle plume! Courage! Il y en a qui font ce style de job à vie…chapeau!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut