Travailler dans les vignobles de la Yarra Valley (Australie)

10 mars 2017

le vignoble dans la Yarra Valley

En cette fin d’été australien, nous arrivons dans la Yarra Valley, à quelques dizaines de kilomètres de Melbourne, pour y trouver du travail. L’endroit est réputé pour avoir un nombre impressionnant de fermes (et de backpackers). Après une semaine de visites, de coups de fil et de messages envoyés, nous recevons un message de Ben qui nous propose de travailler dans les vignobles. A part son nom inscrit dans une liste, nous ne savions rien de lui. « Demain, allez à School House Vineyard, 1605 Healesville, Route Kooweerup, à 6h45, texte ok ». Un peu sec comme premier message, mais nous irons dans cette ferme.

On travaille tôt

Le lendemain, 5 AM, le réveil sonne. Dans le froid et le noir de la nuit, sortir du van nous demande beaucoup de courage. On prend quand même le temps de déjeuner car on ne sait pas ce qui nous attend. Arrivés au point de rendez-vous, on aperçoit un autre van, rempli d’asiatiques. On repense à Cutri, son travail à la chaîne avec son boss un peu dictateur sur les bords et nous ne sommes pas ravis. Mais la rencontre avec le manager du vignoble nous rassure : tout le monde est super sympa avec nous.

Ben est contracteur

Ben n’est pas présent. Nous apprenons ensuite qu’il est « contracteur », genre d’intérimaire qui prend sa commission pour fournir du staff aux différentes fermes de la Yarra Valley. On n’aime pas trop l’idée d’être baladés tous les jours d’un vignoble à l’autre. Mais en y pensant, il nous propose un taux horaire de 22.40 AUD et suffisamment de travail pour les semaines à venir. Le jour suivant, nous tombons sur un vignoble superbe avec une équipe de 20 français. On se rassure de voir que d’autres backpackers passent par Ben.

Nos 2 premières semaines de travail

Si les deux premiers jours de travail étaient plutôt instables, cela fait maintenant presque 2 semaines que nous sommes dans le même vignoble avec un manager très sympa et des cueilleurs asiatiques. Nous aimons cette « stabilité » car nous pouvons réellement faire connaissance avec les gens et en apprendre plus sur la fabrication du vin. Notre job consiste cette fois à ramasser les seaux que les cueilleurs ont rempli de grappes. C’est sportif ! Mais nous sommes satisfaits du travail accompli. Cette année, nous aurons porté tout le pinot noir de la région ? !

Un logement dans la Yarra Valley

Avec le bouche-à-oreille, nous sommes rapidement tombés sur un endroit où dormir. Nous payons 200 AUD/semaine. Ça nous semble cher, mais pour la région, c’est courant. Se loger en Australie est vraiment, vraiment très cher. Le proprio est super cool (il peut l’être ?) et nous propose déjà du travail à partir d’avril pendant 2 mois. Croisons les doigts pour que cela se concrétise ! Tous les jours, il nous apporte à boire, des légumes ou des fruits du jardin et il propose toujours son aide.

La suite du programme

Demain, nous nous réveillerons de nouveau à 5h du matin. Le réveil est de plus en plus facile. Sur la route, on assiste au lever du soleil dans un­­­­ paysage escarpé mais harmonieux. La Yarra Valley est une région vallonnée mais sans réelles grandes montagnes. Le climat actuel est, selon moi, idéal. Le meilleur que nous ayons eu en Australie et, tel qu’il devrait être pour le plus bel été belge : des matinées fraîches et brumeuses jusque 9h30, le soleil faisant monter les températures à 28° l’après-midi, une légère brise rafraîchissante, des nuits bien fraîches et surtout très peu de pluie !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut