Sydney en 3 jours

10 février 2017

Grande rivale de Melbourne, Sydney est pourtant bien différente de sa petite sœur. Belle, bourgeoise et inaccessible. Voici comment nous résumerions Sydney en 3 mots. Historiquement, elle aurait pu être la capitale de l’Australie. Ne sachant pas choisir entre Sydney la belle et Melbourne la culturelle, le gouvernement avait décidé de créer une capitale de toute pièce: Canberra. Nous avons passé trois jours à Sydney qui nous a émerveillé par sa beauté. Elle est pour nous une vraie vitrine pour l’Australie.

Comment y accéder en van?

Avant même d’y mettre les pieds, le casse-tête commence. Sydney est horriblement chère. Certains parkings vont jusqu’à réclamer 20 AUD de l’heure et le train s’est rapidement avéré indispensable. Avec la carte Opal, tu recharges ton crédit et te déplaces facilement partout. Pour ton véhicule, il paraît que certains parkings en centre-ville sont disponibles à la journée et ne sont pas trop chers. Nous n’avons pas tenté le coup car nous devions de toute façon sortir de Sydney pour dormir. Nous ne voulions pas risquer de chopper bêtement une amende en dormant dans le van, en plein Sydney. Sans parler de la chaleur dans le van si on laisse tout fermé! Voici ce que nous avons essayé:

  1. Depuis la gare de Holsworthy au sud de la ville. Pas trop excentrée, cette gare a un immense parking couvert et gratuit. Selon notre indic’ sydnéen, tu peux même y laisser ta voiture plusieurs jours sans soucis. Si tu prévois de dormir dans le centre, c’est vraiment le bon plan. Il est également « possible » de dormir dans le parking lui-même. Le quartier est tranquille et il y a moins de risques d’y trouver une patrouille. Mais on n’y a pas trouvé de toilettes ! Le trajet jusqu’à la gare centrale dure 40 minutes environ.
  2. Campbelltown: Un peu plus excentrée, cette ville n’est pas très loin d’un « free-camp » (un camp gratuit pour dormir avec son van). Tu prends le train vers la ville, tu reviens le soir (1h20 de train pour un aller), 15 km de route et hop, dodo, sans se laver bien sûr. C’est la méthode légale la plus cheap. Qui a dit qu’on s’amusait tous les jours? 🙂
  3. North Ryde: voici de loin la méthode que nous avons préférée. C’est un bon compromis en prix et confort. Pas de free-camp mais un camping payant cette fois: le Lane Cove River Tourist Park. A 45 AUD la nuit, tu as l’électricité, cuisine et douches communes. Un vrai camping comme chez nous. Le train vers la ville ne dure que 30 minutes.

Si tu connais bien Sydney, n’hésite pas à partager tes bons plans en commentaires ;-).

 

Trains Sydney

Carte des trains à Sydney disponible sur le site http://www.sydneytrains.info/stations/network_map

Jour 1 // Autour de l’opéra

Sydney itinéraire

Itinéraire de notre première journée à Sydney. Passage à l’Harbour Bridge, l’Opéra House et le jardin botanique

Nous descendons à Circular Quay et nous entamons notre balade le long du quai. Déjà l’opéra de Sydney s’impose dans le paysage mais nous sommes davantage impressionné par l’Harbour Bridge sur notre gauche. Le ton est donné entre la beauté du lieu, les personnes habillées sur leur 31 et les artistes de rue. Quelques touristes prennent le temps de faire leur plus beau selfie mais pas trop. Nous faisons un petit crochet par le pont où nous prenons de la hauteur pour admirer l’Opéra. Il est possible de réserver une excursion pour grimper sur la structure du pont et se retrouver tout en haut. Mais le budget ne nous le permet pas.

Opéra House

Opéra House depuis l’Harbour Bridge

On déambule dans le quartier The Rocks entre les belles façades et le marché local quoiqu’un peu luxueux pour l’appeler ainsi. Ensuite, retour vers le quai pour un face-à-face avec l’Opéra. Le bâtiment en impose mais il n’est pas tellement à notre goût. Le pont nous paraît bien plus impressionnant alors qu’il n’a fallu que le dixième de matériaux pour le réaliser. Pour l’anecdote, l’architecte s’est complètement planté pour le budget de l’opéra. A peine les fondations terminées, le coût final était déjà atteint. On peut dire que pour respecter le budget, en Australie ou ailleurs, nous ne sommes pas dépaysés! Le long de l’eau, quelques cafés branchés avec de la musique accueillent des gens bien habillés.

Les cafés de l'opéra de Sydney

Les cafés de l’opéra de Sydney

L’entrée du jardin botanique est juste après l’opéra et il ne faut qu’une centaine de mètres pour se retrouver dans la nature. On peut voir les buildings au loin et on ne quitte jamais vraiment l’opéra de vue. Les gens s’y reposent, les enfants y jouent, une certaine quiétude s’en dégage. Nous avançons jusqu’à la pointe du jardin où nous apprécions une nouvelle vue splendide sur l’opéra et le pont. Nous y sommes un peu tôt dans la journée mais il paraît que le coucher de soleil en vaut la peine. Nous longeons ensuite l’autre berge le long de Pyrmont Bay et ses appartements de luxe pour rejoindre Hyde Park et la station de métro.

Pyrmont Bay

Vestige de l’époque industrielle transformé en appartements luxueux à Pyrmont Bay

Depuis Hyde park, nous prenons le train en direction de Glebe Point Road pour y manger. Cette rue est remplie de restaurants, où chacun y trouvera son goût. Nous nous laissons tenter par un Thaï, le Tom Yum Tum Gang, avant de rentrer dans notre camp de fortune.

 

Jour 2 // Bondi Beach & Newton

Bondi Beach Newton

Bondi Beach & Newton – Jour 2

La plage de Bondi est la plus réputée de la région de Sydney et se trouve à moins de 10 kilomètres du centre. Adieu les gratte-ciels, bonjour les résidences face à la mer, le sable fin et le surf ! Une bonne occasion de s’y essayer ou de simplement se relaxer. On n’oublie pas pour autant le coté chic de Sydney.

Aperçu de la plage de Bondi

Aperçu de la plage de Bondi

Pour se dépayser un peu, nous passons par la banlieue de Newtown. Cette dernière nous rappelle Melbourne avec son caractère un peu bohème et on est loin des talons aiguilles et du maquillage à outrance. Restaurants, cafés/pubs et magasins artisanaux animent la rue principale. Nous y déambulons et mangeons au Lentil as anything. Ce restaurant vegan a la particularité de ne pas avoir de prix. Ici, des bénévoles te servent le plat que tu as choisi dans un petit menu du jour et tu choisis le don que tu feras pour ton plat avant de partir. J’ai goûté un hamburger sans viande pour la première fois de ma vie. Et c’était bon en plus !

 

Jour 3 // Autour de Sydney

La Pérouse & Congwong Beach

La Pérouse & Congwong Beach

En cherchant un endroit plus reculé, nous sommes tombés sur la bonne surprise de la Pérouse, à une demi-heure en voiture de Sydney. Garés sur une colline, nous voyons deux jolies plages en contre-bas: Congwong & Little Congwong. Le paysage est magnifique, les plages sont tranquilles (nous sommes bien loin de Bondi ici), l’eau est turquoise et le sable fin. Avant de se poser sur la plus grande plage, nous partons découvrir Little Congwong. Cette dernière a la particularité d’accueillir des gens qui sont, pour la plupart, dans leur simple appareil. Nous continuons notre promenade vers Henry heads. Les différents points de vue en valent vraiment la peine, surtout quand on est seul pour les admirer. Nous terminons l’après-midi sur Congwong Beach (première du nom, un chouïa plus pudique) et nous profitons de la température idéale de l’eau. Attention toutefois où vous mettez les pieds, nous avons rencontré un grand requin de récif. Et oui, c’est ça aussi l’Australie !

Congwong

Congwong & Little Congwong Beaches

 

3 Commentaires

  1. Commentaire par lafontaine geraldine

    lafontaine geraldine Répodnre 10 février 2017 at 10 h 49 min

    Magnifique! Merci de nous faire voyager;-). Ça change du gris. ..du gris et encore du gris…gros bisous à vous 2

  2. Commentaire par Marianne Gilleman

    Marianne Gilleman Répodnre 10 février 2017 at 23 h 19 min

    Super cette narration! Du rêve, ca nous fait oublier notre routine! Bises

  3. Commentaire par Debehogne Michaël

    Debehogne Michaël Répodnre 11 février 2017 at 1 h 25 min

    Merci pour le voyage ! Ça donne envie… ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut