Retour sur un an de voyage

Tour du monde

Il y a un an, nous quittions la Belgique pour commencer notre tour du monde. Sur les 15 pays initialement prévus, nous en avons seulement/ déjà visité 6: Indonésie, Australie, Nouvelle-Zélande, Vietnam, Laos et Cambodge. Mais au-delà de ces destinations, qu’avons-nous appris? Où en sommes-nous aujourd’hui?

Un an auparavant

Tu te souviens de ton départ comme si c’était hier. Alors que tu n’avais pas assez d’une garde-robe, tu dois désormais te résoudre à faire entrer le strict minimum dans ton maigre sac de 45 litres. Nos affaires sont étalées partout dans la véranda et je ne sais par quel bout commencer. Un sentiment d’excitation m’envahit et s’accompagne en même temps d’une certaine appréhension liée à l’inconnu.

préparatifs sac

Préparatifs du sac avant le départ

Tu as laissé de côté les questions auxquelles tu n’auras jamais de réponses mais qui continuent de te tarauder: Et s’il arrivait quelque chose à l’un de tes proches? Ainsi va la vie. Tu te rappelles avoir eu la gorge nouée et le coeur bien lourd lors des adieux à l’aéroport. Dans une ultime étreinte, tes dernières pensées se sont étouffées dans un sanglot. Tu as détesté ce passage mais on t’avait prévenue. Puis te voilà dans l’avion, limite soulagée. Et là, ça y est, tu réalises que ton tour du monde devient concret et tu peux commencer à apprécier le voyage.

Un an après

Entretemps, un an s’est écoulé. On a visité de magnifiques endroits, découvert d’autres façons de vivre, rencontré des personnes géniales avec qui des liens d’amitié se sont créés. Les coups durs d’hier nous font aujourd’hui sourire, et nos peurs du début se sont estompées. Le voyage itinérant nous ouvre les yeux sur la vie confortable que nous avions et sur les choses qui sont essentielles. Il vient renforcer certains aspects de ta personnalité, ceux-là même auxquels tu ne voudrais pas renoncer. Mais il vient aussi ébranler certaines de tes convictions. Ce voyage est une quête de sens, personnelle et globale à la fois.

un an de voyage

Après un an de voyage, on commence aussi à accuser le coup. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce ne sont pas vraiment des grandes vacances. C’est un mode de vie différent et fatiguant. Finalement, le roadtrip en Australie et en Nouvelle-Zélande reste la partie la plus facile et confortable malgré les milliers de kilomètres parcourus. En Asie, là, le changement est réel. Tu observes beaucoup afin de ne pas commettre d’impaires et de choquer une population aux pratiques culturelles différentes des tiennes. Tu dois rapidement faire preuve d’adaptation, tant face au climat humide, qu’aux conditions de vie. Tu apprends à fermer davantage les yeux sur l’hygiène et la chaîne de froid. Tu deviens maître dans l’art de la gestuelle car l’anglais n’est pas si courant que ça. Tu te détaches aussi de la notion de ponctualité car ici rien n’est jamais fixé. Tu ne comptes plus les fois où tu fais et défais ton sac, discipline où tu gagnes en rapidité de jour en jour. Changer de lit 3 fois sur la semaine n’est pas ce que tu préfères, mais c’est comme ça.

Et le voyage en couple?

Puis, voyager un an en couple, ce n’est pas rien non plus. Vous vous imaginez vous, un an 24/24? Là où en rentrant du boulot, on s’empressait de demander à l’autre comment s’était passé sa journée, cela perd tout son sens ici. Nous vivons les mêmes choses, et n’avons plus l’excitation d’expliquer à l’autre nos découvertes. Bien sûr, on discute de ce que nous avons avons préféré, détesté, de ce qui nous a étonné, mais il n’y a plus de réelle surprise. “T’as fait quoi aujourd’hui? La même chose que toi!” Et avouons aussi qu’il nous arrive de nous prendre le bec, et là, vaut mieux régler le problème directement afin de ne pas pourrir ton voyage. C’est sûr, on met notre couple à rude épreuve!

Un peu de nouveauté….

Pour changer la dynamique du voyage, on s’est enfin essayé au couchsurfing. Les séjours en auberges ne sont pas le meilleur moyen de découvrir le quotidien des locaux. Nous avions déjà testé le helpx en Australie, mais le couchsurfing est encore différent puisque la personne t’accueille sans rien demander en échange. Pour cette première fois, nous sommes très bien tombés car nous avons séjourné chez un expat allemand qui a énormément voyagé et avec qui nous partagions le loisir de la photo. Il nous a fait découvrir des coins que nous n’aurions peut-être pas découverts.

C’est aussi vers ce genre d’expérience, de partage que nous devons nous tourner davantage pour valoriser notre voyage.

 

9 Commentaires

  1. Commentaire par Marie Lafontaine

    Marie Lafontaine Répodnre 14 août 2017 at 9 h 06 min

    Super expérience, continuez à profiter a fond :-), le ptit piet va arriver ca va vous faire un air de vraies vacances hihi

  2. Commentaire par brendalegrandyahoofr

    brendalegrandyahoofr Répodnre 14 août 2017 at 10 h 26 min

    Un an déjà ! Continuez à profiter !!! Très bel article, comme d’habitude … bises

  3. Commentaire par Debehogne Jonathan

    Debehogne Jonathan Répodnre 14 août 2017 at 15 h 14 min

    Le pti Piet et le pti Dams 🙂 J’espère que les coups de becs restent « mous » hihihi…vous êtes si beaux en couple!!! 😉

  4. Commentaire par Debehogne Jonathan

    Debehogne Jonathan Répodnre 14 août 2017 at 15 h 16 min

    Je me souviens encore de l’hésitation d’Audrey à prendre sa deuxième paire de baskettes, avant de plier bagages dans la veranda…alors verdict? Tu as bien fait de la prendre ou pas?

    • Commentaire par Audrey Tellier

      Audrey Tellier 14 août 2017 at 16 h 34 min

      Je ne l’avais finalement pas prise….mais j’ai quand même du racheter une paire en cours de route, les autres ayant lâché!

  5. Commentaire par Marianne Gilleman

    Marianne Gilleman Répodnre 15 août 2017 at 1 h 10 min

    Quel beau bilan, cette année! Et après le couchsurfing, une superbe pause thaï entre namurois. Que du rêve! Profitez au max.

  6. Commentaire par airmikel

    airmikel Répodnre 30 août 2017 at 14 h 45 min

    Sympa. J’avais clairement pensé à ça quand je vous avais vu. Votre couple, si vous passez cette étape, c’est sûre que vous resterez ensemble 😉 Vous avez essayez où le couchsurfing ? Quelle ville, quel pays ? J’ai pas encore testé, à faire!

  7. Commentaire par Mikel Mangold

    Mikel Mangold Répodnre 30 août 2017 at 14 h 46 min

    Sympa. J’avais clairement pensé à ça quand je vous avais vu. Votre couple, si vous passez cette étape, c’est sûre que vous resterez ensemble ? Vous avez essayez où le couchsurfing ? Quelle ville, quel pays ? J’ai pas encore testé, à faire!

    • Commentaire par Thibault

      Thibault 30 août 2017 at 18 h 31 min

      A Phnom Penh ! On le refera, c’etait super !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut