Plonger à Tulamben (Bali)

le brevet Open Water & Advanced Open Water

Avant même de commencer le voyage, la plongée était sur ma « bucket list ». J’avais réalisé mon baptême aux Galapagos il y a 10 ans et j’ai toujours gardé en tête qu’un jour, je passerais le niveau 1 pour être plongeur autonome. En cherchant un peu, j’ai très vite repéré que l’Île des Dieux proposait de nombreux centres à prix très réduits. Je vais plonger à Tulamben.

Le Centre Dive Concept à Tulamben, le moindre coût

Bali-tulamben-plage

Bali – Plage de galets à Tulamben

A Bali, en bord de mer, on trouve des centres de plongées à tous les coins de rue. Ils proposent tous des baptêmes en mer aux différents endroits de l’île. Mais il faut savoir que les vrais spots de plongées sont peu nombreux et je conseille vraiment de ne pas prendre le premier centre que l’on croise. Cela vous évite de vous lever très tôt le matin, de faire 1h de route pour plonger et ensuite de revenir à l’auberge. Tout dépend de ce que l’on veut voir aussi. Pour ma part, je voulais juste apprendre à plonger de manière autonome, à moindre coût, et si possible dans un centre français afin de bien comprendre toutes les subtilités de l’activité. Le centre Dive concepts à Tulamben semblait répondre à tous mes critères.

 

L’ambiance est au beau fixe

A l’accueil, on nous salue d’un « bonjour, vous parlez français ? ». C’est bon, on est au bon endroit. Le gars nous parle déjà de plongée et je suis excité à l’idée de commencer. Il nous propose de nous nourrir et loger sur place à moindre frais, de nous hydrater tout au long du séjour gratuitement. Bref, nous sommes bien reçus. Dans l’espace commun, l’ambiance est décontractée, ça parle plongée, tout le monde à la banane et on se sent tout de suite à l’aise. Directement, on profite d’un bon repas, on fait la connaissance d’énormément de personnes toutes plus adorables les unes que les autres.

Le baptême de plongée

Départ depuis la plage de galets

Le lendemain, c’est parti, debout 7.00. Malgré la petite boule au ventre, on nous conseille vivement de bien manger et de bien s’hydrater. 7.45, briefing sur ce qu’il va se passer et les risques liés à la plongée (la petite boule du matin grossit un peu). Des locaux s’occupent de porter notre matos. Faut dire que ce sont de vraies machines. On a vu des femmes porter plusieurs bouteilles de 13kg sur leur tête ! Arrivée sur la plage, on voit les galets, les vagues sont énormes (juste grosses en fait ^^) et on se dit tous qu’il ne vaudrait mieux pas perdre l’équilibre avec 15kg sur le dos en entrant dans la flotte.

Audrey n’est pas à l’aise

Plongée

Bali (Tulamben) – La plongée, ça se prépare!

À 9.00 et après avoir empêché quelques chutes, nous voilà dans l’eau avec un autre couple franco-suisse tourdumondistes (on peut dire que ça tisse des liens ;-)) et Jérôme, notre instructeur à l’allure d’un play-boy surfeur bien taillé (Le Blond, pour ceux qui comprendront). A la surface, ça ballote, je manque de rejeter mon petit-dej quelques fois mais je tiens le coup. Audrey a du mal. Dès qu’il faut respirer par la bouche sous l’eau, elle angoisse. Faut dire qu’elle n’avait jamais fait de snorkeling et que la visibilité, très limitée ce jour-là, ne facilitait pas la chose. Après quelques essais, elle abandonne. Je la vois s’éloigner vers la plage et sur le moment je suis déçu de me dire que je ne pourrai pas partager cette activité avec elle. Je pense à elle et à ce qu’elle ressent, ça me déconcentre un instant, puis j’essaie de passer au-dessus.

La descente

9.20 on descend. Je ne vois rien, même pas les autres mais ça ne dure que quelques instants. En dessous du ressac, tout s’éclaircit, le courant est faible et je me sens déjà comme à la maison. Tous les exercices se passent bien pour Benoît (l’autre gars) et moi, un chouia moins bien pour Sabine qui décide après cette plongée qu’elle s’arrêtera au baptême. Benoît et moi sommes unanimes, on continue le cours et la complicité s’installe instantanément. La deuxième plongée se fait sur l’épave du USS Liberty, un navire de combat torpillé par les Japonais pendant WWII. Les coraux ont envahi l’épave et c’est juste magique ! S’ensuit une après-midi théorique et quelques heures d’études. Le lendemain, je plonge 3 fois sur 3 spots différents et j’ai l’occasion de découvrir la vie marine un peu plus en profondeur.

L’examen Open Water

L’après-midi, je suis cassé. Pas tellement pour l’effort physique mais davantage pour la quantité d’azote dans le sang qui a un effet toxique sur le corps en grande quantité. C’est un peu comme un lendemain de veille arrosé mais sans le mal de tête. Heureusement, le corps fait bien son travail et on l’évacue assez vite. Derniers rappels théoriques et c’est l’heure de l’examen, un QCM de 50 questions mêlant technique, physique et conscience du risque. Avec un beau 96%, je reçois fièrement ma carte de plongeur niveau 1.

On continue la formation Open Advanced Water

Plongée profonde

Bali (Tulamben) – C’est parti pour une plongée à 30 mètres

On aurait pu s’arrêter là, mais non. Avec l’autorisation de la patronne aka Audrey, je décide de faire quelques plongées supplémentaires pour approfondir mes connaissances. Benoît, mon cher binôme décide de m’accompagner pour ces 5 plongées dites « aventure » : Plongée avec travail de flottabilité (essentielle), plongée sur épave, plongée nocturne, plongée profonde (30m) et plongée photographie, vidéo. Tout cela se fait en 2 jours. J’ai été très impressionné par la nocturne car la visibilité est vraiment limitée. J’avais également une appréhension pour la profonde et la peur de ressentir cette fameuse ivresse des profondeurs. Lors de la dernière plongée, l’instructeur a planqué nos cartes de plongeurs avancés dans un corail. Cela a fait son effet lorsque nous l’avons découverte. Une superbe expérience que je recommande vivement.

 

 

 

L’AVIS DE LA NANA

Bien que tentée par cette nouvelle expérience, j’étais quand même un peu stressée à l’idée de plonger. La nuit m’avait permis de me relaxer et j’étais plutôt sereine. Mais voilà, est-ce la vue de la mer agitée, la visibilité réduite sous l’eau, le fait de savoir que tu as des mètres d’eau au-dessus de toi qui ont fait que j’angoisse, je ne sais absolument pas répondre. Pourtant, Jérôme a fait tout ce qu’il pouvait et m’a même prise à part. Après trois tentatives, j’ai déclaré forfait. J’étais à peine sous l’eau que je commençais à pomper comme une dingue! Finalement, je n’ai du poisson que le signe astrologique! Évidemment, j’étais super déçue. Personnellement, mais aussi vis-à-vis de Thib car je savais que je ne pourrais pas partager cela avec lui. Bon, après rien n’est perdu et d’autres occasions se présenteront. En attendant, je testerai le snorkeling ?

NOS CONSEILS

Dive concepts est vraiment top et il est présent sur différents spots de l’île. Le moins cher étant à Tulamben, simplement parce que nous démarrons directement de la plage et cela demande moins de logistique :

    • Un baptême : 600 Krp (environ 40€)
    • L’Open Water (premier niveau avec baptême inclus) : 3.000 Krp (environ 200€)
    • Baptême + Open Water + Advanced Open Water : 5.500 Krp (environ 350€)

Tous les prix incluent la location de l’équipement.

Sur place, il est possible de loger àpd 50Krp (3-4€) dans un dortoir ou pour 125Kpr (8€) dans une chambre double basique avec eau froide mais tout à fait correcte. Le petit dej est inclus dans le prix.
On y mange également très bien pour 2-5€.

N’oubliez pas de réserver. Le prix est attirant et ça tourne pas mal en saison haute.

Pour plus d’infos, je vous invite à consulter leur site internet

 

9 Commentaires

  1. Commentaire par Debehogne Jonathan

    Debehogne Jonathan Répodnre 18 août 2016 at 11 h 59 min

    Super expérience!!! Je n’ai fait qu’un baptême à Chypre et regrette déjà de n’avoir pas essayé le niveau 1 à la lecture de ton article. A Chypre, le baptême démarrait de la plage également (prix : environ 50€) mais on est déjà descendu à 10m. On me dit que le baptême ne prévoit pas de descendre si bas normalement…tu confirmes? Bizette les zamis;-)

    • Commentaire par Thibault

      Thibault 18 août 2016 at 12 h 48 min

      Je confirme. Le baptême était jusque 12m. L’open Water (niveau 1) jusque 18m et l’avancé jusque 30m. Au total, cela fait 10 plongées

  2. Commentaire par Anne-Michèle

    Anne-Michèle Répodnre 18 août 2016 at 12 h 32 min

    Merci pour le rendu des sensations et félicitation….Je me prenais déjà des stress quant à la plongée mais là, je m’en prends encore quelques uns en plus…:-). Qui sait, un jour peut-être!

    • Commentaire par Thibault

      Thibault 18 août 2016 at 12 h 50 min

      Oui :-). Pour ma part, ça s’est tout de suite bien passé. Pour Audrey, beaucoup moins. Je pense que ça dépend si on est à l’aise ou non dans l’eau ;-). Beaucoup se passe dans la tête. Si on pense trop au danger, on peut paniquer !

    • Commentaire par Anne-Michèle

      Anne-Michèle 18 août 2016 at 14 h 54 min

      J’espère en tout cas qu’elle accrochera sur le snorkeling….après quelques tentatives infructueuse, le tuba est devenu mon ami!

  3. Commentaire par Rigaux Josiane

    Rigaux Josiane Répodnre 18 août 2016 at 14 h 14 min

    Beau récit. Félicitations,superbe expérience. Tu as toujours eu la soif d’apprendre ,de vivre de nouvelles sensations. Tu es dans l’eau comme sur la terre.Je suis comme Audrey,les eaux profondes me bloquent. Il est vrai qu’il vaut mieux ne pas trop réfléchir mais c’est parfois plus fort que nous. Bien épaulé, tu progresses super bien! Audace et le courage t apportent des souvenirs inoubliables,les beautés des profondeurs. Bisous à tous les deux.

  4. Commentaire par Debehogne Michaël

    Debehogne Michaël Répodnre 18 août 2016 at 18 h 23 min

    Top!!! Ça donne envie! J’avais goûté au snorkling aux Maldives et en plongeant juste quelques mètres sous l’eau, on peut déjà observer des petits paradis… (le monde de Némo… ;-)) Audrey pourra donc déjà avoir quelques sensations avec le masque et le tuba… Bises à vous deux.

  5. Commentaire par picci

    picci Répodnre 21 août 2016 at 11 h 18 min

    les premiers pas en piscine peuvent parfois aider à se familiariser avec la respiration sous l’eau. Mon brevet avait démarré comme ça pour ma part et ça enlève la tension de la mer pour préparer les exercices ! Terrible article en tout cas ! mnt tu pourras plonger quand tu veux, où tu veux ! bisous à vous deux

  6. Commentaire par Catsum

    Catsum Répodnre 25 août 2016 at 9 h 35 min

    Hello Audrey !
    Il y a un an, Alex et moi sommes également allés dans le même centre de plongée que vous mais à Permuteran. Et c’est fou mais en lisant ton passage, j’ai eu exactement la même chose. Une peur soudaine qui m’a envahi et je n’étais plus capable de contrôler ma peur. Une peur de ne rien voir et de plus pouvoir remonter. Je pense que tu dois, dans un premier temps, essayer le snorkeling à ton aise et prendre du plaisir à observer l’univers sous l’eau.
    Pour ma part, j’ai toujours une peur et je compte réessayer la plongée mais en piscine avant de faire le grand pas dans la mer.
    Thib, ton expérience devait être dingue! Félicitation pour ton brevet !!!! Plongée en pleine nuit.. OMG ! J’en ai des frissons !

    Take care !

    Caterina

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut