Melbourne, la ville où on se sent bien

5 avril 2017

Lorsque nous travaillions chez Cutri, nous avions profité de nos quelques jours de congés pour aller à Melbourne. Etourdis par la foule, nous avons vite quitté l’effervescence du Boxing Day pour se concentrer sur la ville. Un peu pressés par le temps, nous avions visité les endroits les plus populaires, comme de bons vrais touristes. Mais on s’était juré d’y retourner tant nous avions été conquis par l’atmosphère de la ville. Et quelques mois plus tard, on louait un appartement en plein centre de Melbourne pour mieux prendre le temps de flâner dans les rues.

Au-delà des apparences

Contrairement à Sydney qui vous donne directement le ton avec son Opéra House et son Harbour Bridge, Melbourne n’affiche pas de tels monuments emblématiques, si ce n’est peut-être sa State Library of Victoria avec son impressionnante salle de lecture octogonale. Mais il faut prendre la peine d’y entrer pour le découvrir car l’extérieur du bâtiment ne laisse rien présager. Melbourne est loin du côté (trop) “bling bling”, sophistiqué de sa concurrente, et on l’aime pour sa cool attitude. Ici, les gens semblent moins superficiels. Faut dire qu’à Sydney, ils se mettent sur leur 31 tous les jours de l’année, quelque soit l’heure.

State Library of Victoria Melbourne

State Library of Victoria Melbourne

Fitzroy, le quartier coup de coeur

Melbourne se caractérise par son côté décontracté et bohème, à l’image de Fitzroy notamment. Ce quartier est sans doute celui qu’on a le plus apprécié. Les styles vestimentaires, tous plus originaux les uns que les autres, se mélangent sans se confondre. Chacun s’habille comme il l’entend sans que cela n’éveille quelconque critique. Et pour les backpackers que nous sommes, cela nous arrange bien. L’un d’entre nous avait d’ailleurs opté pour le confort d’un pantalon de jogging. Vous vous voyez, vous, sortir comme ça à Bruxelles?

Fitzroy melbourne

Le café Bimbo Deluxe à Fitzroy…Ne vous fiez pas à son apparence!

Côté cuisine, la culture du vegie est assez répandue et nous a amené a pousser la porte du Vegie Bar. L’intérieur à la déco industrielle et ses grandes tables à partager nous charme directement. L’assiette, elle, nous fait découvrir une autre manière de cuisiner. Jamais nous n’aurions imaginé faire des burgers de lentilles. Loin d’avoir sauté le pas de la vegan attitude, nous nous sommes laissés tenter par The Brunswick St Cider House où nous nous sommes délectés d’un délicieux steak avec une sauce au cidre. Très belle découverte!

Le street art, typique de Melbourne

Melbourne, c’est le lieux du street art par excellence et ça vaut vraiment la peine d’y jeter un oeil. Plus qu’un coup de bombe sur un mur, il donne une âme aux ruelles dans lesquelles il prolifère. Il nous invite à passer dans des lieux auxquels nous n’aurions sans doute pas prêté attention. Et c’est là aussi toute la magie de cet art. Melbourne, c’est aussi un lieu de contraste où le moderne rencontre l’ancien, comme le  futuriste Federation Square à l’architecture faite de verre et de métal qui fait face à l’ancienne Flinders Station, toujours active.

street art melbourne

Les ruelles de Melbourne où s’exprime le Street Art

Les manchots de Melbourne

Non loin du centre, un air de vacances plane à St Kilda Beach avec ses nombreux kitesurfeurs, bars et restaurants bordant la mer. Mais ce qui nous intrigue plus particulièrement, c’est la présence de manchots pygmés au bout de la jetée. L’arrivée du crépuscule annonce leur apparition. Nous en apercevons plusieurs mais décidons d’écourter l’expérience tant ils semblent effrayés par leur nombre et l’intrusion des personnes dans leur habitat.

Une night life animée

A côté de cela, Melbourne est aussi connue pour sa vie nocturne, ses bars et ses clubs. Pris dans l’ambiance d’un bar lors de notre passage, nous n’avons pas foulé le dance floor d’un club. Mais, qui sait, nous y retournerons peut-être encore. Après tout, nous sommes à 50 kms de Melbourne, et nous devons encore assouvir notre envie de raclette ou de fondue savoyarde (oui, l’hiver arrive) et nous asseoir autour d’une bonne bière au Belgian Beer Café.

3 Commentaires

  1. Commentaire par Marianne Gilleman

    Marianne Gilleman Répodnre 5 avril 2017 at 19 h 54 min

    Ouah, quelle description! Il ne reste plus qu’à prendre l’avion!

  2. Commentaire par Debehogne Michaël

    Debehogne Michaël Répodnre 6 avril 2017 at 0 h 12 min

    Très bel article qui laisse bien transparaître l’ambiance des lieux… Biz les amoureux !

  3. Commentaire par Jérôme G-Low Lowart

    Jérôme G-Low Lowart Répodnre 6 avril 2017 at 12 h 21 min

    Ca donne vraiment envie … !!! Quelles découvertes 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut