Le roadtrip continue….sur la Great Ocean Road!

6 mai 2017

Mercredi, après deux mois passés chez James et Dagmar, nous quittions la Yarra Valley en direction de la Great Ocean Road.

Tout excités de reprendre la route à bord de notre fidèle Betty, j’avoue avoir eu le coeur un peu serré lors de notre dernier passage par Melbourne, notre ville coup de coeur. Une fois balayée, l’émotion a fait place à l’adrénaline du voyage, de l’aventure et de ses découvertes.

Nous passons la nuit à Lorne dans un free camp. La pluie des derniers jours rend le passage du van un peu difficile, mais nous finissons par trouver un endroit où nous ne risquons pas l’embourbement. Le lendemain, nous nous réveillons à l’aube dans l’espoir de voir se dessiner le paysage sous les couleurs du soleil levant.  Assez couvert, le ciel promet néanmoins une belle éclaircie. En voiture!

Lever de soleil depuis notre free camp à Lorne

Les Douze Apôtres, point d’intérêt majeur de la Great Ocean Road

Avec ses 243 kilomètres de long, la Great Ocean Road est connue pour être l’une des plus belles routes côtières d’Australie. La mer en contrebas, nous suivons cette route sinueuse et découvrons des falaises toujours plus escarpées, déchiquetées pour arriver à notre premier point d’arrêt: la Gibson Beach.

La Gibson Beach depuis laquelle nous apercevons les premiers Apôtres

Une fois les Gibson steps descendues, nous arrivons sur la plage et apercevons les premiers des «Douze Apôtres». Ces épines rocheuses isolées dans la mer sont le résultat de l’érosion et faisaient autrefois partie des falaises. Aujourd’hui, ces apôtres ne sont plus que 8 ou 9.

A quelques kilomètres de là, un autre point de vue permet de les observer d’un peu plus près. C’est sans doute le lieu le plus populaire de la Great Ocean Road, où les touristes affluent pour photographier les célèbres Apôtres. Les plus riches se paieront un tour en hélico pour une expérience unique.

Les Douze Apôtres…ou ce qu’il en reste

Mais d’autres points de vue valent le détour…

De nombreux autres points de vue s’enchaînent ensuite, dont le Loch Ard Gorge, baptisé comme cela suite au naufrage du clipper Loch Ard en 1878. La Thunder Cave, où s’engouffre la mer dans un bruit sourd, ou encore le London Bridge, aujourd’hui moins ressemblant puisqu’une partie s’est écroulée.

Great Ocean Road-5

The Thunder Cave

London Bridge

C’est avec ces magnifiques images que nous continuons vers le parc national des Grampians avant d’aller à Adélaïde, dernière halte de notre périple en Australie.

 

2 Commentaires

  1. Commentaire par Marianne Gilleman

    Marianne Gilleman Répodnre 6 mai 2017 at 12 h 34 min

    Superbe!

  2. Commentaire par Jérôme Lowart

    Jérôme Lowart Répodnre 6 mai 2017 at 18 h 54 min

    Trop canon … trop de rêves … !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut