Le café à base de crottes ou Kopi Luwak, tu connais?

3 septembre 2016

Kopi - luwak

Dégustation du Kopi Luwak à Bali

Police, police!

Sur la route de Sebatu, un balinais en scooter nous crie quelque chose sans que l’on comprenne un mot de ce qu’il dit. Il s’arrête quelques mètres plus loin, et une fois arrivés à sa hauteur, il nous informe de la présence de la police à quelques pas de là. Il nous faudrait visiblement débourser 50 dollars pour passer notre chemin. Ok, ça fait cher du passage.

A coups de “I’m not a guide, I just make you enjoy Bali”, il nous invite à patienter autour d’un café pour éviter la police. A vrai dire, je n’ai aucune envie de boire du café en ce moment, et de nature un peu méfiante, je suis plutôt réticente à l’idée de le suivre. Après un échange de regards avec Thibault, on se laisse embarquer, conscients qu’il s’agit très certainement d’un attrape-touristes.

 A la découverte de la plantation

Arrivés à destination, nous pénétrons à travers des allées de cacaotiers et de caféiers et découvrons des cages avec des bébés Luwak. Oui oui, ces civettes asiatiques, dont on récolte les excréments pour en extraire les grains de café. Bon faut savoir que ces animaux ont une digestion quasi inexistante, et ne digèrent que la pulpe de la cerise du caféier, pas le noyau. Le passage de ces noyaux dans le système digestif leur donnerait un arôme spécifique. Donc, une fois récoltés, lavés et séchés, les grains sont torréfiés.

C’est parti pour la dégustation!

Avant de nous faire goûter ledit café, Nyoman, notre rabatteur, nous fait tester gratuitement tout un assortiment de cafés et de thés. Mon coup de coeur va pour le café au ginseng 😉

Ensuite, nous commandons deux tasses de “Kopi Luwak” ( Kopi= café), l’un des cafés les plus chers au monde.Ici, la tasse se facture à 50.000 Krp (3,2 euros). Et alors, ça dit quoi ce café? Est-ce qu’une odeur nauséabonde s’en dégage? Ne soyez pas sceptiques, ce café est très bon et ne sent rien d’autre que du café. Pour Nyoman, fumeur invétéré, rien de tel que ce café pour tuer la nicotine et retarder la vieillesse. D’ailleurs, sa grand-mère approcherait des 120 ans. Mensonge ou réalité, on ne saura jamais.

Kopi-luwak

Thibault et notre rabatteur

Origines du Kopi Luwak

Remontons au 18 siècle, à l’époque où l’Indonésie est une colonie néerlandaise. Les terres sont transformées en plantation de café et les esclaves indigènes y travaillant se voient interdire la récolte de café à des fins personnelles.

La civette, qui se nourrit des meilleures baies de café, est alors chassée des terres à causes des dégâts qu’elle provoque. Mais, les indigènes découvrent dans les excréments de cet animal des grains intacts, qu’ils décident de nettoyer pour pouvoir consommer du café. Et voilà, le Kopi Luwak était né.

 

Luwak-bali

Le fameux luwak

 

1 Commentaires

  1. Commentaire par Marianne Gilleman

    Marianne Gilleman Répodnre 7 septembre 2016 at 16 h 31 min

    Super!!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut