Jamais sans mon jeans!

24 septembre 2016

Et voilà, un mois tout pile que tu as quitté ta chère Belgique pour faire le tour du monde. T’étais toute contente de faire ton sac, et pour voyager le plus léger, tu as été dans des magasins spécialisés, tu t’es concentrée sur des vêtements techniques, et tu as même fait l’impasse sur ton mascara et ta paire de boucles d’oreilles préférée.

Ah qu’est-ce que tu es contente d’avoir emporté ce petit short en jeans. Il a été ton meilleur compagnon pour ces chaudes journées indonésiennes. Tes pantalons de baroudeuse t’ont bien servi aussi, notamment pour les treks. T’es fière, t’as fait ton sac comme une pro !

En te renseignant un minimum, tu as entendu qu’il y avait un risque de malaria à Lombok. Pour éviter toute piqûre, tu décides de porter du long chaque soir. Frileuse comme tu es, tu apprécies cette petite couche vu que les températures se rafraîchissent un peu. Bien entendu, tu emportes aussi ton polar car sur le scooter, tu cailles.

Puis vient ce fameux soir à Lombok justement, où tu te retrouves dans une soirée. Evidemment que tu pètes de chaud ! Mais en plus de ça, tu te sens complètement « has been ». Faut dire qu’avec ce pantalon de baroudeuse, tu te démarques assez des autres qui sont en jupe, robe, etc…Bon t’es pas vraiment seule dans le cas, car ton mec a plutôt le style aussi avec son froc de trek, ses longues manches et ses baskets. Et là, tu ris, de toi, de lui !

Tout ça te sert de leçon. Mais tu commences à regretter ton jeans, que tu as tant hésité à prendre. Bon pour l’Indonésie, on fera avec car le voyage touche de toute façon à sa fin, mais tu sais qu’en Australie, tu te dépêcheras de trouver deux trois fringues passe-partout. C’est vrai, tu te vois de nouveau sortir avec ce même froc ? Manquerait plus que tu mettes tes bottines, tiens ! Non, NO WAY !

En gros, t’as voulu te la jouer à la dure mais t’as oublié que, malgré tout, tu restes une fille et que ce n’est pas un trek de 18 mois que tu fais ! Pour ceux qui veulent se lancer dans un voyage au long terme, pensez que vous serez vite lassé de porter (très) souvent la même chose. Autorisez-vous quelques folies ! Vouloir sortir de sa zone de confort ne signifie pas faire une croix sur tout ce que tu étais et aimais 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut