Que faire à Cairns & dans les alentours

23 octobre 2016

Cairns est une petite ville de 150.000 habitants au nord du Queensland. Située entre la ligne de l’Equateur et le tropique du Capricorne, elle bénéficie d’un climat doux tout au long de l’année. Raison pour laquelle elle est le point de départ idéal pour démarrer notre road trip en juillet-août en direction du sud.

Que faire à Cairns ?

Autant le dire directement, il n’y a pas grand-chose à faire dans la ville même. Un petit tour au lagon artificiel et dans le jardin botanique, quelques petites courses au marché local et l’une ou l’autre sorties le soir avec les autres backpackers et c’est tout. Par contre, de par sa situation, Cairns jouit d’une certaine attractivité auprès des touristes et de nombreuses activités y sont organisées : Sauts en parachute, plongée à la Grande Barrière de Corail, tour en téléphérique, chutes d’eau, parcs nationaux,… Si tu as la possibilité, tu peux vraiment y passer du temps.

Esplanade de Cairns

Esplanade de Cairns près du Lagon. Les Aussies s’y rejoignent souvent pour le footing ou même des BBQ en plein air !

La Grande Barrière de Corail

La Grande Barrière de Corail peut être vue depuis l’espace (2600 km de longueur) et constitue la plus grande structure créée par des organismes vivants. Située à 1h en bateau depuis Cairns, c’est LE truc à faire dans la région. Pas d’improvisation sur ce coup-là, il faut passer par une agence. Quelle qu’elle soit, les prix et les tours sont plus ou moins équivalents, et tout dépend du type de bateau et du nombre de passagers à bord.  Plus le bateau est luxueux et moins il y a de personnes à bord, plus le prix sera gonflé.

Et à part cela, que fait-on à la Barrière de Corail ? De la plongée et du snorkeling pardi ! Perso, on déconseille la plongée car la profondeur y est très faible, et le prix démesuré. Si ta capacité respiratoire te le permet, tu pourras atteindre de nombreux spots de plongée en nage libre. Maintenant, si tu veux vraiment dire « j’ai plongé à la Great Barrier Reef », là c’est un autre débat 😉

Que ce soit en plongée bouteille ou tuba, la sortie  vaut vraiment la peine car les coraux sont très beaux. La barrière abrite également toutes sortes de poissons multicolores et de tailles différentes, ainsi que des tortues et des requins de récif. Bref, on conseille vivement !

Budget à prévoir : environ 130 AUD pour la journée par personne, qui comprend 2 sorties snorkeling de 2h chacune (ce qui est largement suffisant),  lunch inclus.

Cairns Great Barrier Reef

Great Barrier Reef

La forêt tropicale de Daintree

Autre site classé au patrimoine de l’UNESCO, la forêt de Daintree. A 100 km au nord de Cairns, c’est probablement la plus vieille forêt tropicale au monde. Avec ses 110 millions d’années, elle a connu les dinosaures ! Et oui, rien que ça ! Pas besoin de tour pour y aller, tu prends ton van et tu montes là-haut. Il faut juste s’acquitter d’un billet aller-retour pour le ferry (seul moyen d’y accéder) de 26 AUD.

Là-bas, la forêt y est dense et humide. Ses lianes, ses racines et ses fougères nous font oublier un instant qu’on se trouve en Australie. On apprécie le peu de présence humaine et l’authenticité que la forêt a su garder au fil des années. La route est simple et monte jusque Cape Tribulation où l’explorateur James Cook, au service de sa majesté, a accosté pour la première fois en Australie en 1770. A « Cape Trib », on trouve une jolie plage entourée par la jungle et heureusement peu infestée de touristes. Après une petite balade en forêt, on reprend la route vers le sud cette fois, à moins de posséder un 4X4 te permettant de continuer l’aventure jusque Cooktown, ce qui n’est pas notre cas 😉

Malgré les panneaux rencontrés sur le chemin, nous n’avons pas croisé de Casoar. Il parait qu’ils se font rares. En repassant le fleuve, on n’hésite pas à s’arrêter un peu plus loin sur la droite. Il y a une petite cabane où un gars nous propose d’aller faire un tour en bateau écologique pour voir les crocodiles. Pour 26 AUD par personne, on a pu apercevoir les bestioles de près et dans leur milieu naturel.

Point de vue sur la forêt de Daintree depuis Cap Tribulation

Point de vue sur la forêt de Daintree depuis Cap Tribulation

 

Les gorges de Mossman

Sur la route du retour de Daintree, nous nous sommes arrêtés aux gorges de Mossman. Ici, pas question de voiture, la balade se fait à pied. A l’accueil, on nous propose un tour guidé. A moins de vouloir absolument dépenser tes sous pour avoir les explications d’un guide, la balade se fait très bien tout seul et les sentiers sont balisés. On prend notre sac et quelques collations et c’est parti pour un petit trek de 4km. Tu l’as compris, pas de prouesse physique ici, seulement une marche tranquille dans la forêt tropicale le long des gorges.

On quitte la route après 1km et on s’enfonce dans la forêt. C’est frais, c’est vert, ça fait du bien. N’oublie pas que c’est une forêt tropicale et de nombreuses espèces y vivent. Avec un peu de chance (ou de malchance, c’est selon) tu tombes nez à nez avec de drôles de bêtes comme les dragons (gros lézards), ou de gros serpents noirs. On n’en a pas vu, mais on a bien entendu le cri strident de la femme 100m derrière nous ;-). La flore n’est pas non plus en reste. De magnifiques arbres ancestraux ornent le paysage avec d’énormes racines. Le long des gorges, il y a également des spots pour se baigner en plein milieu de la forêt. Bref, c’est gratuit, c’est magnifique, ça dure 4h et ça vaut le coup. On te conseille quand même d’y aller tôt sans quoi tu joueras un petit peu à la chenille.

Gorges de Mossman

Gorges de Mossman

1 Commentaires

  1. Commentaire par Marianne Gilleman

    Marianne Gilleman Répodnre 23 octobre 2016 at 20 h 23 min

    Superbe article enrichissant! Bravo Thibault. Et des photos à couper le souffle!!!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut