Sudamerica, ahi estamos! Arrivée à Santiago au Chili

Récit de notre roadtrip en Amérique du Sud | Tour du monde

Début octobre. Nous voilà à Santiago de Chile, hyper excités à l’idée d’être sur un nouveau continent et d’y découvrir une nouvelle culture. On était à peine dans l’avion que mon petit moi dansait la salsa, un verre de vino tinto à la main. Et vue du ciel, ça paraît déjà sublime avec la cordillère des Andes d’un côté, et la mer de l’autre.

Si on se faisait un petit stress de visa?

Avec 10 heures de décalage par rapport à la Thaïlande et un petit stress de visa, on arrive crevés à Santiago. Pour la petite histoire, on débarque à l’aéroport de Shanghaï et voulons faire le check-in des bagages pour Détroit. Et là, le steward nous demande notre visa. Quoi? Et ben ouais, même pour un transit, on a besoin d’un visa américain. Il nous rassure en nous disant que nous pouvons faire la demande en ligne et qu’il y a des hotspots wifi dans l’aéroport.

Quand la Chine et Google ne sont pas supers potes

On se rend donc au premier point wifi que nous trouvons. Sauf que sans numéro chinois, impossible de se connecter. Le temps passe et le stress commence à monter. Nous voilà donc à la recherche d’un point de vente de cartes sim chinoises. On finit par trouver un guichet qui loue des boîtiers wifi. Thib veut alors se connecter sur le site de visa en ligne, mais of course, ils n’utilisent pas Google en Chine. Heureusement, Thib avait téléchargé un autre moteur de recherche, Yahoo, et a pu introduire la demande de visa. Dans la précipitation, au moment de spécifier l’adresse email pour recevoir la confirmation, Thib insère les adresses Gmail. Fuck!

Comme preuve, il ne nous reste que le printscreen du paiement que nous venons de faire pour le visa. De retour au check-in, on revient près de notre steward, les fesses un peu serrées, en priant pour que ça passe. Heureusement, il accepte de nous laisser passer, et on n’a plus qu’à espérer que la demande soit traitée et acceptée pendant qu’on sera dans les airs. Arrivés à Détroit, la première chose qu’on fait, c’est d’ouvrir Gmail pour vérifier si on peut transiter sur le sol américain. Je vous jure que là vous vous sentez vivre, et votre carotide est prête à exploser. OUF!, on l’a. Notre progression vers l’Amérique du Sud peut continuer.

Arrivés à Atlanta, on est tellement fatigué que le sol reste ce qu’il y a de plus confortable

Santiago: appart’, cours d’espagnol… et achat d’une voiture

A Santiago, nous avons trouvé un Air Bnb, dans le quartier San Diego, spécialisé dans la vente de bicyclettes et de livres. À part la jolie église Sacramentinos, que nous pouvons voir depuis le balcon de notre chambre, le quartier n’a rien d’exceptionnel, mais il jouit d’une situation centrale.Los SacramentinosLa vue sur l’église Los Sacrementinos depuis notre balcon

On a loué l’appart pour un mois, le temps pour moi de prendre trois semaines de cours intensifs en espagnol et pour Thib de s’occuper de toute la partie recherche de voiture et paperasserie. J’avoue, là, j’ai le beau rôle!

Précisons aussi que la voiture, ce n’était pas du tout prévu dans le plan. Mais après la liberté de l’Australie et la Nouvelle-Zélande, et la contrainte des horaires en Asie, le choix était vite fait. Bon, c’est sûr, ici, il va falloir être plus vigilant, ne pas trop montrer qu’on vit dans la voiture. Du coup, on a opté pour une jeep, moins tape à l’oeil qu’un van, et aussi (surtout) pour être sûr de pouvoir aller partout. Super Thibault nous a dégoté une de ces occaz, je vous dis pas! Une Toyota 4runners de 2005, avec 165.000 km pour 4.990.000CLP, soit environ 6.800€. En plus, elle est comme neuve et a 5 nouveaux pneus. Le garagiste qui vérifiait l’état de l’auto était même étonné du prix et pense que nous pourrons la revendre au moins au prix de départ, même avec 30.000km de plus au compteur. Croisons les doigts! On se construit un petit lit, et hop, on est partis!

Toyota

Notre nouvelle maison mobile

Et Santiago dans tout ça, c’est comment?

On vous en dit plus dans l’article suivant 😉

 

3 Commentaires

  1. Commentaire par Marianne Gilleman

    Marianne Gilleman Répodnre 18 novembre 2017 at 13 h 22 min

    Superbe narration de votre voyage pour le moins mouvementé! J’imagine votre stress!!! Bonne continuation sur le nouveau continent

  2. Commentaire par Anne-Michèle

    Anne-Michèle Répodnre 28 novembre 2017 at 15 h 13 min

    Au vu de vos premières photos du Chili, ce pays pourrait bien se retrouver sur ma ‘to do list’…..Mon 1e apercu du continent américain en janvier….Destination Panama. Hé hé on peut tous faire un jour l’objet d’une photo gag…..En voyant la photo de l’aéroport à Atlanta, je me suis dit: c’est quoi ce peye sur le sol…..lol. Alias Thib 🙂

  3. Commentaire par Anne-Michèle

    Anne-Michèle Répodnre 28 novembre 2017 at 15 h 23 min

    Au plaisir de lire le prochain article…..

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut