Les animaux les plus dangereux d’Australie

18 novembre 2016

C’est avec appréhension (ou réelle peur pour Audrey) que nous débarquons dans cette jungle qu’est l’Australie avec ses milliers d’animaux ultra dangereux. Oui, enfin, c’est ce qu’on a vu sur internet. Parfois, il est utile de remettre un peu l’église au milieu du village. Voici quelques spécimens dont on a beaucoup entendu parler avant notre arrivée. Peut-on réellement en mourir ?

Box Jellyfish (ou cuboméduse)

box jellyfish

Panneaux rencontrés aux abords de la mer dans le Queensland – Image de Wikipédia

 

On démarre en force avec l’animal le plus venimeux au monde selon beaucoup de scientifiques. Concrètement, ce sont les mêmes méduses que chez nous mais en plus mortelles. Heureusement, on ne se fait pas piquer à chaque fois que l’on trempe le pied dans l’eau. Bien que ces méduses soient particulièrement présentes dans les eaux tropicales (Nord Australie) entre novembre et avril, seule une faible proportion d’entre elle a un venin mortel. Celui-ci paralyse les muscles respiratoires et cardiaques. J’imagine que ce n’est pas bon signe, dans l’eau qui plus est ! Lors de notre excursion en mer, on nous a même vivement conseillé de porter une combinaison spéciale anti-méduses. Il y a également des pancartes d’avertissement pour nous dissuader d’aller dans l’eau à certaines périodes. La plupart du temps, ça marche !  Mais, il n’y a que 2 rencontres fatales en moyenne par année. Avec un peu de prudence, on a plus de chance de mourir assommé par une noix de coco que d’être piqué par la Box Jellyfish.

Le Taïpan

Taïpan

Le serpent le plus venimeux au monde – image d’illustration de Pinterest

Considéré comme le serpent le plus venimeux au monde, le Taïpan est une espèce endémique d’Australie (c’est-à-dire qu’il n’existe qu’en Australie). . Rien que ça ! En théorie, une morsure et tu meurs. Dans la pratique, il n’y a pas eu de morts depuis les années 50. L’homme, brillant animal qu’il est, a trouvé un antidote efficace en cas de morsure. De plus, le reptile ne cherche pas à attaquer l’homme, sauf si ce dernier essaye de l’attraper ! Le taïpan ne vit que dans certaines régions bien précises, quelque part dans le désert. En résumé, à moins de vouloir partir dans le désert à la recherche dudit serpent, d’essayer de le ramener à la maison comme trophée, et de ne pas avoir d’antidote, la probabilité de mourir est infime. Il existe bien d’autres serpents dangereux en Australie., comme le serpent brun. On le trouve régulièrement dans les fermes et il est particulièrement venimeux. Mais comme le taïpan, il ne cherchera à mordre qu’en dernier recours. Du coup, on suit la consigne du fermier à la lettre : toujours regarder où l’on met le pied !

Le crocodile

crocodile

Petit crocodile rencontré lors de notre ballade sur la rivière près de Daintree

Les crocos, ils mangent tout : les souris, les kangourous, les hommes et même les autres crocos. Si tu passes devant et qu’il a la dalle, alors ce sera toi son repas. Dans le nord du Queensland, beaucoup de panneaux nous rappellent d’être « croc-wise », littéralement, croc-prudent. En principe, il ne devrait pas y avoir de problèmes si tu ne te baignes pas n’importe où. En moyenne, il tue moins d’une fois par an. Et quand il tue, c’est presque systématiquement suite à la bêtise humaine. La dernière en date, par exemple : une gentille demoiselle a décidé de se baigner en pleine nuit  dans une mer connue pour abriter des crocos! L’année d’avant, un gars s’est fait dévoré alors qu’il essayait de traverser à la nage une rivière infestée de crocos pour gagner un pari. Le pire dans l’histoire, c’est que les autorités ont dû tuer le croco en question pour faire une autopsie. Bref, c’est une laide bêbête mais, en principe, elle n’est pas dangereuse pour l’homme sensé.

Le grand requin blanc

Requin blanc

Requin blanc de 5m en Australie – www.maxisciences.com

Le « mangeur d’hommes » et star des « dents de la mer » est présent sur les côtes australiennes. En dix années, on a recensé 123 attaques de requin (blanc ou autre), dont une quinzaine mortelles. Ce qui porte la statistique à une mort et demi par an. L’Australie est la deuxième région la plus touchée par ces attaques après la Floride (USA), mais la première en termes d’attaques mortelles. Pourtant, le requin ne nous aime pas beaucoup. C’est comme qui dirait un trompe-l’œil. Le surfeur est particulièrement touché par les attaques de requin car celui-ci pense attraper une bonne tortue appétissante. De même, il peut prendre certains nageurs pour des phoques. Depuis que je sais ça, je ne vais plus m’engraisser au Macdo !

La veuve-noire au dos rouge

Red Back

Veuve noire femelle connue en Australie sous le nom de Red back – image d’illustration de www.foxsports.com.au

Celle-là, je le dis tout de suite, je ne l’aime pas beaucoup. C’est la femelle qui est mortelle. Elle est vicieuse. Je trouve d’ailleurs qu’elle porte bien son nom (à chacun son interprétation ^^ ). Elle peut se cacher partout pour autant que ce soit discret ! Sous une chaise, sous les banquettes de bus, dans les tiroirs, dans les chaussures et même sous la lunette des WC. Mieux vaut donc d’abord vérifier si cette minuscule bêbête n’y est pas sagement planquée. Minuscule, c’est peu dire ! Elle ne fait que 1 cm tout au plus. Allez donc la repérer… Sa piqûre est très douloureuse, paraît-il. Heureusement, elle n’est plus mortelle depuis la création d’un antidote qu’on trouve dans toutes les pharmacies.

Sydney Funnel Web Spider

sydney-funnel-web-spider-www-reptilepark

Sydney Funnel Web Spider (Araignée à toile en forme de tunnel) – Image d’illustration de www.reptilepark.com.au

On entend moins parler de cette araignée endémique d’Australie. Pourtant, elle a de quoi faire peur ! Elle habite pas très loin de Sydney, peut atteindre 7 cm, est très agressive et n’est dangereuse que pour l’homme. Une fois mordu, il ne faudra que quelques minutes pour ressentir les premiers effets de fourmillement et de convulsions. S’ensuit les nausées, vomissements, confusion, œdème, tétanie, inconscience et finalement décès. Elle sait même nager et faire de l’apnée en créant une bulle d’air autour d’elle ! Elle ne saute pas mais elle court tellement vite qu’on dirait qu’elle saute ! Heureusement, un antidote efficace contre cette mygale existe depuis les années 80 et plus personne n’est mort depuis. Youpieee !

 

2 Commentaires

  1. Commentaire par Pascal Debehogne

    Pascal Debehogne Répodnre 18 novembre 2016 at 11 h 21 min

    Pas très rassurant toutes ces bestioles !!!

  2. Commentaire par Debehogne Jonathan

    Debehogne Jonathan Répodnre 18 novembre 2016 at 15 h 01 min

    beurk!!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allé en haut